Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil Organisation Communauté

Communauté

— Mots-clés associés :

Une communauté à quatre composantes principales

Une analyse des contacts de notre assocaiation permet d'analyser sommairement notre communauté en quatre quarts sensiblement égaux numériquement. :

- les artistes
- les enseignants-chercheurs
- les entreprises
- les médiateurs.

Nous regroupons donc des acteurs très différents, ayant des attentes et pouvant proposer des contributions de nature et d'importance variée. Ce qui, du point de vue associatif qui est le nôtre, a des avantages et des inconvénients.

L'inconvénient majeur est qu'il n'est pas facile de proposer un ensemble d'activités attirant des acteurs aussi différents. Et que des cotisations qui peuvent apparaître comme négligeables pour des salariés de haut niveau d'entreprises stables peuvent s'avérer prohibitifs pour des artistes en quête de reconnaissance.

L'avantage est que la diversité de la communauté, à la différence d'autres secteurs ou disciplines, la protège d'une monopolisation par certains types d'acteurs, avec les biais naturels qu'ils manifestent par leur nature même.

En pratique, nos propositions vont s'organisent ainsi en 2006 :

Pour les artistes, notre participation au Salon d'automne est très importante, et devrait s'étoffer et se formaliser cette année. L'expérience d'octobre 2005 a été passionnante : une partie des visiteurs avait tendance à contester notre présence en ce lieu traditionnel des arts plastiques, mais une majorité a exprimé son plaisir de nous voir apporter de la nouveauté dans cet univers un peu statique ; et nous avons là une vraie occasion de jouer notre rôle de promotion des arts numériques.

Parmi les enseignants et chercheurs, une analyse un peu plus fine conduit à distinguer (sous réserve d'un inventaire plus solide) :

- des enseignants plutôt artistes (écoles d'art) nos interventions à La Villette, et bien entendu la rencontre Ecoles leur sont particulièrement destinées ;

- des enseignants plutôt chercheurs (informatique graphique) ; ceux-ci sont a priori plus classiquement regroupés par Eurographics (et son chapitre français) et par l'Afig, ou encore par l'Afia, l'Afrif... et l'ensemble des associations fédérées par l'Asti.

Quant aux entreprises, nos alliées naturelles sont

- des filiales de groupes internationaux, qui sont plutôt intéressées par nos manifestations en France, leur présence au SIGGRAPH mondial étant assurée par leurs maisons-mères ;

- des entreprises françaises, qui souhaitent s'appuyer sur nous pour leur communication internationale au moment du SIGGRAPH.


Enfin, sous le titre "médiateurs", nous avons regroupé
- des institutions publiques (Ina, Cité des sciences),
- que des associations,
- des salons ou événements (Imagina, Laval Virtual),
- des galeries,
- la presse.

Actions sur le document