Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil Activités Archives 2007-08 Laval Virtual 2008

Laval Virtual 2008

Quoi ?
Quand ? 09/04/2008 09:00 au
13/04/2008 17:00
Où ? Laval
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

Paris ACM SIGGRAPH a participé au salon Laval Virtual (9-11 avril 2008)

Laval 2008 : la tendresse et la rupture

 

Par Pierre Berger :
Le dixième anniversaire de Laval Virtual a été particulièrement bien réussi.

Les journées professionnelles ont attiré un public nombreux et de qualité, appréciant entre autres, l’ambiance à la fois conviviale et professionnelle créée par les organisateurs, notamment Jean-François Fontaine et Matthieu Lépine. Le week-end, destiné au grand public de la région, a été comme tous les ans très couru lui aussi, et l’on a pu voir des visiteurs, de 7 à 77 ans, s’initier aux charmes de l’informatique graphique, voire à la programmation avec le logiciel Processing (ici sur le stand des Algoristes, qui relayaient le Siggraph pendant ces deux dernières journées).  

De l’avis de beaucoup d’observateurs, l’innovation technique était cette année plutôt sage. A Laval comme en à San Diego, l’informatique graphique témoigne actuellement surtout de sa maturité, de la qualité toujours plus belle des images qu’elle sait produire, et de la réduction des coûts qui lui ouvrent un marché et un public de plus en plus large.   Le point fort, à Laval, c’était l’intérêt esthétique, voire émotionnel, des œuvres présentées, comme le commente notre historienne du domaine, Elise Aspord (voir son texte dans ce dossier).  

Il y avait quand même une innovation en franche rupture, la communication directe cerveau-ordinateur présentée par l’Inria/Irisa, avec le projet OpenViBE, coordonné par Analote Lécuyer et techniquement piloté par Yann Renard. Le concept n’est pas tout à fait nouveau, mais c’était jusqu’à présent plutôt une curiosité de laboratoire. Il se prépare à élargir fortement son public, au point que l’Inria entend mettre le logiciel en open source (reste à préciser le coût et la difficulté de mise en œuvre du capteur).  

Pour l’informatique graphique, dans ses applications techniques comme dans ses perspectives artistiques, cette ligne d’innovation ouvre l’accès à des territoires radicalement nouveaux, encore très peu explorés, et d’ailleurs non sans risques (l’Inria fait signer une décharge aux visiteurs qui essaient l’appareil). A relativement court terme, cela devrait concerner toute notre communauté scientifique et technique. En verra-t-on des présentations cet été au Siggraph de San Diego ?
laval2008_dutertre1_size.JPG


laval2008_berger5_size.JPG

laval2008_dutertre3_size.JPG

laval2008_berger3_size.JPG

Quelques images de Laval Virtual 2008

 

Le stand du Paris ACM Siggraph

 


La télévison du futur


 


L'immersion dans le DAVE – Immersion


...et dans le SAS Cube

 


La Réalité augmentée pour l'automobile


La Réalité augmentée sur un mannequin

 


Une jeu de Domino virtuel

   


La ville de Nantes reconstituée comme en 1757

   


L’Oreiller Rêveur


Artefacts par l'ENSAD

 


Le Cross-Country virtuel

   


Des foumis (virtuelles) sur les bras

   


Jeu de palets virtuel

   
     
     

 

Un reportage de l'Atelier-BNP Paribas :
http://www.atelier.fr/salons/10/11042008/laval-virtuel-2008-met-en-avant-interaction-et-materiel-36365-.html


Par Yves Gorin de Ponsay :
Laval Virtual 2008 

 

10 ème rencontre internationales de la réalité virtuelle  9 / 13 avril

 

 


LE CONTEXTE 

 

 

  

 
Une manifestation qui rencontre un succès croissant  depuis sa création et principalement depuis  trois ans où le festival a vraiment décollé.

 

 
LAVAL agglomération représente un bassin de 100 000 personnes sur un ensemble de 20 communes.

 

  

2008, la ville vient d'être reconnue comme pôle européen de la réalité virtuelle

 

Ce pôle rassemble de nombreux acteurs dont : Laval Mayenne technopole, Grandes écoles,   Ecoles supérieures et Campus, Agences, Entreprises, laboratoires, Centre de resources …

 

  

Rassurés par le soutien de la nouvelle équipe municipale, tant pour le salon que pour l'ensemble du pôle technologique qui oeuvre à Laval toute l'année, les organisateurs se félicitent du fait que « Laval entend garder son statut de capitale européenne de la réalité virtuelle. » 

 

  

  

 Les principaux acteurs de Laval virtual :

 

  

Jean-François Fontaine directeur général

 

« Nous refusons des exposants tous les jours, constate Jean-François Fontaine. Maintenant, nous faisons face à un problème de place. Dans les prochaines années, Laval Virtual va devoir déménager s'il veut continuer à évoluer. » 

 

  

Simon Richir, directeur scientifique du salon indique :

 

« Nous devons prolonger ce mouvement en créant un vrai pôle à Laval comme il en existe un à Poitiers autour du Futuroscope…/… avec également  le parc d'animations permanentes pour le grand public.  (Parc de l’aventure virtuelle) » 

 

  

http://www.agglo-laval.fr/actualites/dossiers/45-le-parc-de-l-aventure-virtuelle.html

 

  

  

Mathieu Lépine  chargé d’affaires, contact expositions  et website  

 

  

  

François d’Aubert  à l’origine du projet  du festival Laval Virtual, 

 

Président de Laval Agglomération  

 

  

La manifestation se déroule sur 5 journées :

 

3 professionnelles avec une soirée de Gala

 

et 2 journées grand public  sur un week-end

 

  

  
2 journées grand public 

  

Week end du 12 et 13 avril avec 8 500 visiteurs et une répartition d’exposants  recomposéee après les 3 journées pro et  plus axée grand public / réalité virtuelle et jeu vidéo  à la fois serious game ou casual gaming et plus commercial (marché des consoliers) suivant la tendance du marché (cas particulier de la Wiimote de Nintendo très prisée - on parle de Wiisport) mais sans céder à la facilité de présenter  que des solutions jeux électronique et vidéo très grand public de type Big Ben  ou autre distributeurs d’interfaces et accessoires jeu vidéo. Le hardcore gamer n’est plus isolé.

30 ans après les premiers jeux vidéo, le secteur arrive à maturité avec de plus en plus de joueurs de tous les âges et des applications de plus en plus riches et variées.

  

     table Mobidium

 

  

  • Des applications réalité virtuelles orientées  public local de proximité 
  • De nombreuses applications simples sport et jeu dont par ex, une particulièrement originale : entre la découverte écologique et l’exercice physique utilisant une Wiimote : Bee Virtual - une application ludo-éducative sportive  et interactive (simulation du battement des ailes et des différentes positions de l’abeille), mettant en avant le thème de la Biodiversité en prenant l'exemple des abeilles.
     - Elle vise à sensibiliser et à responsabiliser les enfants ou les plus âgés en montrant l'importance de la préservation de la flore en milieu agricole.
     - Elle met en avant des alternatives pour pallier aux manques liés à la monoculture. (bandes florales, jachères apicoles
    ).   http://www.steekr.com/n/50-17/share/LNK5938481b08727f409/

  

Grand public et Professionnels 

  

o Une orientation ciblant les seniors : 

 « Les fabricants de jeux vidéos ciblent désormais le marché des seniors, avec leurs logiciels d'entraînement cérébral. » Une compétition étudiante du salon a consisté d'ailleurs à créer « Senior city

la réalité virtuelle ne recouvre pas que des applications ludiques indique Mathieu Lépine.  

« Ma voiture, ma maison, l'aménagement de mon quartier, de mon lieu de travail voire même de mon poste de travail sont de plus en plus réalisés à partir de tels outils issus de la réalité virtuelle. »  

  

o Le domaine médical  

Nous pourrions aussi rajouter le secteur santé, le médical et la chirurgie « non invasive ». De même sont à noter certaines avancées audacieuses dans des formes innovantes de thérapie, dont le traitement de phobies spécifiques (peur du chien) ou de troubles de la perception du réel ou encore l’étude de déficits de cognition et de la mémoire spatiale. 

Albert Rizzo, sommité mondiale,  a présenté les travaux réalisés aux États-Unis pour détecter à quel stade se trouvent les malades d'Alzheimer. « À Laval, une équipe de chercheurs planche aussi sur la maladie de Parkinson. Ils ont créé un supermarché virtuel dans lequel on demande aux patients de rapporter du pain, du lait, des fleurs... Certains passent 20 fois dans le même rayon sans rien ramener. » 

  

Un panorama d’une grande richesse à revoir en vidéo sur le site Laval virtual ou sur le site Ouest France et en interne avec les documents audiovisuels captés sur place par Ydp (doc à monter) ou avec le doc monté de la DAMI  (voir  adresses en fin de CR) 

  

Elise Aspord, historienne de l’art  auteur d’une thèse sur  “L’ART EVOLUTIF ET COMPORTEMENTAL” 

 

nous rapporte : 

 

  

Un vent de poésie 

« Cette dixième édition de Laval Virtual (France) qui voit souffler un vent de poésie sur le salon, en primant notamment cette année des projets où la part créative, en terme artistique, est majeure. Les objets – comme dans le théâtre d’objets – sont désormais vivants : l’oreiller  est « rêveur » chez ATI Université Paris VIII ; la clé qui ouvre l’univers de « Phantasm » prend l’allure d’une sphère multicolore que le visiteur dévoile en ouvrant les mains. Avec les invitations faites aux étudiants de Paris VIII (l’« Oreiller rêveur », « 18-Lieux »…), à ceux de l’ENSAD (dont le design soigné inaugure de relations à l’écran nouvelles), aux japonais (les artistes Kumiko Kushiyama et Takahiro Matsuo), les organisateurs de Laval 2008 prouvent  qu’il est désormais possible de faire « l’apologie » du beau et de la recherche esthétique, humaine dans le numérique : on est « ailleurs ».  

L’innovation technique rejoint également la magie – volonté de contrôler et de se laisser surprendre par la nature – avec notamment un mélange de plus en plus ténu entre objets réels et virtuels. Jeu de miroir (image à 360° de l’University of Southern California USA), illusions d’optiques tirées des perspectives étranges de l’artiste Escher développées à la Kyushu University (Japon), arrivée de la réalité augmentée dans les jeux, les parcs de loisir (Futuroscope)  dont l’entreprise française Total Immersion se fait le chantre, tour de passe-passe entre vrai s dominos et dominos simulés (University of applied Sciences Hagenberg Autriche)… n’en sont ici que quelques illustrations. Pour les informaticiens les plus pointus, les plus au fait des dernières nouveautés en matière de réalité virtuelle, le stand de l’INRIA Rennes-Bretagne Atlantique ne saurait les laisser indifférents. La possibilité offerte à quelques privilégiés (le protocole reste assez long) de transmettre sa pensée -  sous forme encore simplifiée (signaux électriques) - à distance afin de diriger un écran, semble rejoindre le « rêve » fou de la télépathie décrit dans certains livres de science fiction et relègue de fait des bibliothèques les auteurs du genre, science et fiction désormais se confondant.  

Des réalisations insolites japonaises (« Ants in the Pants » – University of Electro-Communications Japon) aux applications à visée industrielle, voire directement exploitables par certains corps de métiers (projet de l ’ESCIN pour l’investigation criminelle à destination des policiers), à quoi se mélangent des expériences immersives (CAVE), des interactions ludiques et intuitives (multiplication des tables tactiles, de plateau de danse) qui font la joie du public désormais intergénérationnel , signe l’un des enjeux du numérique - mêler rêve et réalité – thématique forte pour une historienne de l’art que je suis et dont l’ édition 2008 de Laval Virtual en partenariat avec le pôle technique de la région se fait un porte parole décisif 

Elise ASPORD, Royat le 17 avril 2008 

  

  

3 journées professionnelles :

  

9, 10, 11 avril -  3100 personnes   pour environ 70 exposants parmi lesquels de façon totalement subjective vue l’ampleur de la tâche pour rester objectif ou exhaustif :

  

I-maginer, de Nantes, exposait son nouvel outil de travail collaboratif. Sorte de Second life à usage professionnel, « Open space 3 D » permet à plusieurs collaborateurs de se réunir dans un monde virtuel, grâce à leurs « avatars » (personnages les représentant).

  

Electronic Shadow  exposait une composition multimédia dont le design hybride  et l’architecture soignée  recomposait les relations entre espace physique et image a travers un système de projections synchronisant réel et virtuel avec poésie et réalisme .

  

Immersion  Sas  

Une entreprise dèjà sur le marché depuis 14 ans et qui offre un savoir faire global dans le domaine de la réalité virtuelle et de la simulation visuelle avec toujours des nouveautés  et une exploitation intelligente des technologies émergeantes  et des interfaces matérielles innovantes, présentant par ex :

-         Solution immersive DAVE

-         Diff systèmes d’interactions eye tracking…

-         Diff capteurs et outils de navigation

-         Diff systèmes haptiques  dont certains à retour d’effort (voir Sté HAPTION) 

  

Mobidium 

-         Une agence spécialisée dans l’animation interactive  depuis 8 ans-

-          Des innovations packagées pour la scénographie, la communication et l'animation des ventes depuis  25 ans

-         Des solutions et des produits sur mesure

-         Sensitive floor : Projection interactive sur le sol. Le spectateur découvre pas à pas son influence sur l'image

-         Sensitive wall : Un nouveau moyen de pilotage d'images par reconnaissance gestuelle, comme vu dans le film "Minority Report

-         Console tactile Ludique, intuitive et futuriste.

-           

     La révolution "Multitouch Technology” débarque ici et chez d’autres exposants

 

  

Visyo 

-         Une autre agence spécialisée dans la conception design et architecture, le développement de technologies et de produits multitouch avancés

-         Une intéressante présentation d’une table tactile interactive avec une forme de représentation  cartographique en zoom

  

  

Clarté 

Centre lavallois de ressources technologiques :

-         Une plateforme réalité virtuelle  au service de l’entreprise  et de la recherche

-          Un réseau d’échanges et de collaboration autour de données de simulation Part@ge

-          Des outils accessibles comme le SAS3 avec une vision 3D stéréoscopique

-          Des projets  au sein de l’Association Française de Réalité Virtuelle (AFRV)  comme “l’humain virtuel au travail dans l’usine du futur”  ou “l’homme en interaction collaborative avec un environnement 3D”….

  

  

Un robot chef d’orchestre ! 

Le 17 mai 2008 à la Cité des Sciences  sur Explora Pascal Gautier de chez CLARTE viendra  présenter une avant première : Une œuvre de musique classique interprétée sous la direction d’un chef virtuel.

http://www.laval.maville.com/La-video-du-jour-le-robot-joue-au-chef-d-orchestre/re/actudet/actu_dep-536214------_actu.html 

  

  

Depuis 10 ans Laval Virtual  présente de nombreuses expériences, applications, réalités industrielles  ou orientées jeux  ou créativités liés aux systèmes et technologies.

  

le multitouch screen

Aujourd’hui aboutie sur un plan technologique,  un dispositif aux multiples potentialités pour des  applications  à suivre de près, y compris pour des projets bibliothéconomiques  innovants

 cf sur you tube :  http://www.youtube.com/watch?v=1ftJhDBZqss&feature=related

  

Le MultiTouchScreen  ou benchscreen est un écran tactile multi points  composé d’une dalle dans laquelle des rayons infrarouges sont piégés. Les doigts de l’utilisateur  par contact viennent perturber cet équilibre produisant une tâche infrarouge. Une webcam placé sous la dalle observe la tâche et transmet l’information à l’ordinateur  qui la traite et restitue l’image  de l’application qui peut  être par exemple une déformation d’une image, une translation ou homothétie, une application Richmédia d’une vidéo indexée et une contextualisation des contenus présentés.

De nombreux exemples possible  et surtout  un formidable outil pour des applications à mettre en œuvre.   

   

Sur le stand Mobidium

  

Autres modèles :

byVolta / NUI  & Intuilab (commercial, FTIR) - Immersion (commercial, DI)

  

Des grand noms  toujours présents, acteurs de la réalité virtuelle directement ou en partenariat : 

3DVIA– CNES - MPO - Thales - Inria  - Capgemini – Barco … 

  

Dassault Système et Virtools  qui nous proposait une intéressante ballade sportive virtuelle sous la forme de votre propre avatar 3D  sur Facebook pour courir un relai et aider ainsi l’association humanitaire Sports Sans Frontières, à partie d’uns simple photo de face de profil et de 3/4...  une action  dégageant à chaque relai  1 € ; une suite et un parallèle au challenge de Philippe Fuchs, (Paris / Pékin)   http://share-vplusr.3ds.com/en/your-turn/

Avec LA GEODE Dassault également présent pour la présentation de la  visite virtuelle interactive 3D temps réel de la Pyramide de Kheops (Jean-Pierre Houdin et la première théorie scientifique capable d’expliquer totalement la construction de la Grande Pyramide). Expérience et spectacle présentée par la Géode ( programmation quotidienne  )

Lors de la cérémonie des trophées, laurent Dondey, dir Géode, se fit commentateur et lança l’invitation d’un concours ouvert aux étudiants développeurs parrainé par Dassault Système.

  

Sur le stand du CSTB la présentation d’un logiciel maison fruit de 30 ans de recherches et d’expertises : Mithra. 

Un outil pour visualiser ou entendre en 3D les bruits environnants.

Prévision du bruit extérieur issu des transports ou des nuisances d’origine industrielle. Réalisation de cartographies sonores, de restitution ou d’études  fines d’aménagements complexes.

Bouygues Travaux Public, a choisi le CSTB pour développer un outil de simulation acoustique et de restitution sonore 3D des bruits de chantier. L’exemple retenu ici est la construction par l’entreprise du tunnel du mont Sion sur l’autoroute A41.

  

De nombreuses présentation  de visites virtuelles (maquettes numérique d’architectures, d’urbanisme de sites, d’objets industriels et/ou de design ) en 3D temps réel, dont :

  

- Celle originale et très bien documentée (Château des ducs de Bretagne / Nantes 1750) avec une correspondance exacte d’une vidéo même angle et point de vue 2008 et un moteur physique open source  pour le - Musée d’Histoire de Nantes. À partir d'un survol du plan Cacault (1757), visite de 11 quartiers de Nantes au 18e siècle. 

- Des images haute définition interactives  et de grandes qualité chez  Images & réseaux / Archividéo 

  

De nombreuses installations  ou dispositifs à mi chemin entre l’innovation, la recherche artistique et créative, la prouesse technologique, l’inventivité et le poétique dont :

  

L’Oreiller rêveur

  

ATI Paris VIII .  Une pure merveille  et d’une simplicité déconcertante. Primé à 2 reprises lors des trophées de Laval Virtual et l’un des 24  sélectionné français pour le Siggraph 2008 / Programme General submission. Le passage de la main sur l’oreiller  plus ou moins délicatement provoque l’apparition de mondes poétiques visuels et sonores, reposants, fantastiques ou surprenants.

Dans cette installation, des mondes oniriques sont projetés sur un oreiller. Ce dernier sert d'interface ; et en appuyant dessus ou en le caressant, le visiteur interagit avec les différents mondes. Alors que la plupart des gens n'accordent guère d'importance à leurs rêves nocturnes, et ne s'en souviennent souvent plus, le voyage proposé tente de rappeler, chez le visiteur, des sensations propres aux rêves.

  

  

 

  

 

Armella Leung venant de recevoir le Prix IRVC des mains de Akihiko Shirai du Miraikan  et de Kumico Kushiyama du Tokyo metropolitan University 

 

  

  

Phantasm

Projet primé du prix "Architecture, Arts et Culture", Phantasm plonge le visiteur dans un environnement peuplé de papillons, d'étoiles, d'oiseaux, réagissant à la boule lumineuse qu'il tient dans la main. Onirique, étrange, ce projet m'a littéralement épaté : après quelques secondes, je ne cherchais plus à comprendre le mécanisme et contemplait simplement les papillons qui réagissaient à mes mouvements. (X Gouchet)   http://www.monoscape.jp/

 

Comino (Media Interaction Lab) (Autriche)

Le joueur réalise à l’aide d’un stylo électronique  sur une grande table de jeu électronique un puzzle utilisant une interface de dominos  virtuels  et réels et s’entraîne à construire une muraille de dominos avec courbes obstacles et tunnels puis déclenche la chute fatale en cascade des blocs de dominos réels et l’apparition de formes lumineuses sur le trajet. Le tout fonctionne selon différents niveaux d’évolution du jeu. Un mixte virtuel réel ludique et artistique.

        

  

Le dispositif  interactif 360 ° présentant une image  virtuelle interactive  autostéréoscopique multipoint de vue avec Paul Debevec / Institut for creative technologies/ university of southern California ( une image miniature intrigante et efficace).  http://gl.ict.usc.edu/Research/3DDisplay

  

 


  

  

Une véritable scénographie pour le projet ARTE-FACT

de  ITR / Cycle Supérieur de Recherche Création et Innovation de l’ENSAD 

  

 


  

Artefacts met en scène un dialogue entre deux œuvres numériques : une table interactive musicale au design soignée plexiglass thermoformée en vague / vivarium et une œuvre murale vidéoprojetée.

Différentes formes de toucher par tapotements de la dalle provoquent une onde sonore sur la plaque sensible munie de capteurs soniques.

Ceci amène l’utilisateur à communiquer avec un système, un étrange monde virtuel ou règne une vie artificielle (dans/sur le vivarium de la dalle) et à provoquer un traitement graphique à double niveau sur la plaque horizontale et sur l’écran mural accompagné d’un traitement  acoustique spécifique, une composition musicale en résonance pour une expérience sensible du sonore. http://itr.ensad.fr/index.php?page=artefacts_prototype.       http://itr.ensad.fr/index.php?page=artefacts_laval 

  

 

Comme chaque année la création japonaise est à l’honneur  avec : 

Savannah College of Art and Design, Tama University, Kyushu University,  Kumiko Kushiyama,  Tokyo Metropolitan University, Inami Laboratory, University of Electro-Communications  avec plusieurs dispositifs  drôles étonnants poétiques  et toujours aussi variés. Quelques exemples : 

  

  

o Sugoi@ware  applications ludoéducatives  SUGATA pour une performance sans tapis ou remote ni marqueur. Seuls une caméra l’écran et le programme. Sugata est ce qu’on appelle communément un Battle-Dance. Au cours de cette confrontation, où l’humour et la fantaisie priment, vous devrez bouger afin de créer des chorégraphies loufoques et mettre votre adversaire au tapis.

  

  

  

o Magnetosphere  utilisation  d’une surface ou texture haptique meuble electromagnétiques pour de nouvelles interactivités et champs d’application  d’images graphiques numériques génératives

  

 

  

 

  

o Monoscape :  Phantasm ou Apparition est une installation interactive d’une grande simplicité  qui nous entraîne derrière ou devant un écran dans un monde poétique où les rêves se libèrent sous forme de papillons blancs échappés  de la main du Petit Prince. http://www.monoscape.jp/

Une sphère lumineuse tel un talisman dans la main guide les formes naissantes  sur l’écran ( voir plus haut)

  

  

 

 

  

o Ants in the plants  muni d’un gant sensible electro-haptique à courant faible  l’utilisateur ramasse des fourmis virtuelles et ressent les picotement  fourmillements réels de l’insecte remonter dans le bras physique. Par un geste il s’en débarrasse sur la table écran  lumineuse.

  

  

 

  

  

o D’autres démonstrations sur le site Laval Virtual  : http://www.laval-virtual.org/index.php?option=com_content&task=view&id=84&Itemid=168 

  

o   Ou sur le blog de Xavier Gouchet  http://www.xgouchet.fr/blog/index.php/post/2008/04/13/Retour-de-Laval-Virtual-2008 

  

Laval virtual c’est aussi :

  

Un colloque scientifique  avec 50 conférenciers et 150 participants,

Sont intervenues, des personnalités comme Albert Rizzo  

ou Johnny Lee (Chair du Computer Animation Festival de SIGGRAPH 2007  

et dont les vidéos sur YouTube ont été vues par des millions d'internautes) : 

  

Utilisation détournée et  ludo créative  de la Remote Wii : 

  

http://www.youtube.com/watch?v=Jd3-eiid-Uw&feature=related 

http://www.youtube.com/watch?v=KyvIlKSA0BA&feature=related 

http://www.youtube.com/watch?v=0awjPUkBXOU http://www.gametrailers.com/player/usermovies/201934.html 

  

Pour continuer sur You Tube en utilisant un moteur et « Laval virtual 2008 » le WEB propose une dizaine de vidéo en ligne 

  

Dans le domaine  de l’industrie du jeu vidéo, notons la présence de Darkworks, chef de file du projet PLAY ALL et  l’un des meilleurs studio européens spécialisé dans le développement de jeux ambitieux,. GTA IV série phare de Rockstar  avatar indétrônable de l’industrie de l’entertainement n’était pas loin. 

  

En complément également : 

Un document  vidéo de la DAMI de Thierry Jory et Dario Roclin, sur Laval Virtual, présentant un  très bon panorama des réalisations pour beaucoup de type « Emmerging technologies » à l’image de ce qui peut se faire au Siggraph  et présentées entre autre à travers les différentes compétitions dont  « Village de la Création » et « IRVC » 

Le fichier WMV copié le 21/04/08 peut être téléchargé temporairement via Bigfile (cf Y.dp ou Th.J ) ou consulté sur le RLE de la BSI : R:\MED\CarrefourNumerique\Laval 2008 


La prochaine édition de Laval Virtual, 11ème du nom, aura lieu du 22 au 26 avril 2009. 

  

De nombreux festivals dans la mouvance de Laval Virtual ou proches de préoccupations et d’installations de type art génératif communément intitulé “numérique” se sont installés depuis 10 ans. Là où l’innovation technique rejoint la magie, où l’un des enjeux du numérique - mêler rêve et réalité se manifeste auprès d’un public de plus en plus intergénérationnel, où l’entreprise audacieuse y puise de nouveaux souffles en parallèle d’applications à visée industrielle, voire directement exploitables par certains corps de métiers, nous pouvons imaginer une évolution positive du secteur. 

  

 L’innovation s’affiche vecteur de croissance et tremplin efficace avec la réalité virtuelle, augmentée, mixte et l’interaction 3D.

  

 Pour prolonger cette dynamique, en région parisienne sur mai/juin, nous aurons :  

  

o Bains numériques # du3 du 6 au 14 juin 2008, qui s'ouvre à un public plus large en devenant un festival international d'arts numériques ouvert sur toute la ville d'Enghien les Bains

o sans oublier : “Villette Sonique“ du 3 au 8 juin  au parc de La Villette, puis “100 Dessus Dessous“ dans la Grande Halle.

  

  

A noter aussi : 

  

o la 15 ème édition  du VRST  ACM Symposium on Virtual Reality Software and Technology  du 27 au 29 oct,   à Bordeaux, pour les chercheurs et bureaux d’études.

o la soirée Retour Siggraph 2008 au Carrefour Numérique  pour la troisième année,  le 14 oct 08 pour un public divers,  étudiants, curieux chercheurs et passionnés.

  

Un dernier clin d’œil sur la tendance avec Linz/AEC sur le site http://www.aec.at/kiev/en/projects.asp 

 

  

où l’on retrouve une “Révélation” avec « Phantasm »

 et Catherine Nieki  « Mu Herbarium » que nous connaissons bien au Carrefour Numérique.

 

 

Plus d'information sur cet événement…